Bienvenue sur notre site

Fondée en 1991, la Société Historique de Georgeville (SHG) se consacre à la documentation de  l'histoire du village de Georgeville, au Québec. Situé sur la rive est du lac Memphrémagog, le village de Georgeville se trouve au cœur des magnifiques paysages scéniques des Cantons de l'Est et demeure la plus ancienne communauté du lac.  À l'origine connu sous le nom de "Copp's Ferry" en 1797, le village se transforme en un véritable terminus de l'est pour un traversier faisant la navette de passagers sur le lac. Le propriétaire du traversier, Moses Copp, est le premier colon et pour lequel le village tient son nom. La petite collectivité adopte ensuite le nom de Georgeville un peu plus tard dans les années 1820, qu'on croit le fruit des efforts entrepris par le gouvernement fédéral pour l'obtention d'une désignation postale.

 

Au début des années 1990, un intérêt grandissant émerge parmi les citoyens du village et des environs quant à la formation d'un organisme dont le but serait de documenter l'histoire du village.  Bien qu'un bon nombre d'historiens amateurs aient déjà entrepris d'amasser de l'information et d'en préserver différents artéfacts ayant trait à son histoire, il est senti qu'une concertation d'efforts sont nécessaires.  C'est dans ce contexte de nouvelle appréciation pour l'histoire non-documentée du village que la SHG est fondée.

 

Depuis ses débuts, la Société est gouvernée par un comité de directeurs et d'officiers élus. À travers les années, elle occupe plusieurs locaux dans divers endroits à travers le village, et non le moindre -son emplacement actuel d'opérations au deuxième étage d'une ancienne maison de transport ("carriage house").  Ce local est accessible à longueur d'année, et est affectueusement nommé le "loft SHG".  Il est principalement utilisé pour des rencontres, des projets de recherche et sert d'entrepôt d'archives et d'artéfacts.  Bien qu'une tentative ait été faite dans le passé pour assurer la sécurité et à la préservation de tout objet historique de l'histoire de Georgeville, il n'est pas dans le mandat de la SHG de créer ni de maintenir un musée pour ces objets.  Quoi qu'il en soit, plusieurs items y sont exposés dans le local une-pièce spacieux ouvert aux abonnés de la SHG, et au public sur rendez-vous.

 

La Société bénéficie d'espace dans la galerie et bon nombre d'expositions variées y sont organisées. Plusieurs de ces expositions intéressantes se déroulent durant les mois d'été, soit juillet et août, et portent sur des sujets couverts par les conférenciers invités à l'assemblée générale annuelle de la Société. Malheureusement, cet espace n'est plus disponible pour la Société.

 

La Société compte actuellement environ 130 membres, composée de membres à vie et de membres réguliers.  Il s'agit d'un niveau de soutien important de la part d'une collectivité à faible taille, essentiellement "un petit village au bord d'un lac".

 

En termes de fonctionnement annuel, la Société opère en "deux saisons", soit une période active durant les mois de mai à septembre et une période essentiellement moins active le reste de l'année. Pendant la saison estivale, le SHG organise bon nombre d'activités auxquelles participent les membres ainsi que le grand public.  Parmi celles-ci on retrouve l'exploitation d'un jardin de pionniers, la participation au défilé annuel de la fête du Canada ainsi qu'une variété d'activités telles que des visites guidées à pied, des excursions et des rassemblements à thèmes, tous consacrés à mettre en valeur des aspects d'histoire du village ou de ses environs. Pendant la saison morte, la Société mène des activités internes tel que des séances de planification stratégique pour les mois d'activités à venir ainsi que la poursuite d'un certain nombre de projets de recherche et d'archives par les membres du Conseil et les parties intéressées.

 

 

La Société historique de Georgeville vous souhaite la bienvenue sur son site Web et vous invite à devenir membre de notre petit, mais très actif, organisme.   Pour un abonnement, une demande ou nos coordonnées, veuillez consulter les onglet appropriés dans le menu du site.

Artefact en vedette

L'artefact en vedette est un grand livre de comptes en métal, une relique du garage Bachelder, situé au cœur de Georgeville, à côté de l'édifice actuel hébergeant le Studio Georgeville.  Le garage a desservi le village pendant plusieurs décennies au cours des années 1900.

 

Les origines du garage remontent à 1925 alors qu'Howard Bachelder démarre son entreprise sur le chemin Magoon Point, dans le secteur sud de la communauté.  Deux ans après son mariage à Georgia Packard, Howard loue l'ancien presbytère de l'Église Unie, connu sous le nom de "Marsh House ". C'est à cet endroit que l'entreprise voit le jour.

 

Peu de temps après, soit en 1927, il trouve un emplacement plus central, et permanent, pour son garage alors qu'il fait l'acquisition de la maison Albert Bullock, située dans un endroit qui est maintenant connu sous le nom de "Carré Copp".  Le bâtiment sert de résidence et un garage y est construit dans l'espace entre le bâtiment et le magasin adjacent. Le printemps suivant, des pompes à essence sont ajoutées, donnant naissance à une opération d'apparence station-service. Dès le début, le garage arbore la marque Shell d'essence et de produits pétroliers.

 

À l'instar de l'entreprise de vente au détail adjacente et de celle située plus haut dans la rue, Howard tient des comptes individuels pour ses clients. Et comme ses collègues exploitants, il utilise un grand livre en métal pour faire le suivi de l'évolution des comptes de ses clients.

 

Un membre du conseil d'administration de la SHG a récemment découvert le grand livre dans un magasin d'antiquités à Rock Island.  Bien qu'il n'y ait plus eu aucun enregistrement de compte individuel dans ce livre, celui-ci contient un index de noms bien connus à Georgevillle.  Reconnaissant l'importance historique de cet artefact, ce membre en fait l'achat pour la Société.  Ce livre est maintenant entreposé dans le loft de la SHG à titre légitime d'artéfact du passé de Georgeville.

 

L'index du grand livre documente une variété de clients de Georgeville à différentes périodes. Les entrées reflètent un processus évolutif de soustractions et d'additions, au fur et à mesure que les gens meurent ou déménagent et que d'autres aménagent. La disparité entre l'ancienne et la nouvelle administration est également indicative de la progression de la propriété du garage au travers deux générations. Au fur et à mesure que Howard vieillit et devient de moins en moins capable de gérer l'exploitation, son fils Emerson prend graduellement la relève et fini par posséder et gérer le garage.

 

Howard décède en 1974 et peu de temps après, Emerson doit faire face à ses propres problèmes de santé, forçant la vente du garage en 1985.  Sa vente et sa fermeture marquent la fin de 70 ans de services rendus par la famille Bachelder à la population de Georgeville. La longue durée d'opération témoigne de la disposition amicale et des capacités mécaniques naturelles du père et du fils.

 

 Veuillez vous référer à l'onglet Galerie pour voir une photo du garage.

La bannière et le logo


 

La photo qui apparaît sur la bannière de la SHG illustre une scène à partir du quai public de Georgeville en direction ouest sur les eaux du lac Memphrémagog.  Cette vue iconique vers l'ouest inclus les montagnes de la chaîne des Appalaches qui dominent les rivages du lac, la partie du Bolton Lavas et qui s'étendent jusqu'au nord des montagnes vertes du Vermont.  La photo révèle également une vue de l'est du Mont Elephantis, soit la portion de terrain la plus élevée sur la photo. (Photo de source inconnue).

 

Le logo SHG, superposé sur la photo, est une représentation architecturale d'une autre icône de Georgeville, notamment la très souvent photographiée "école rouge" située à la convergence du chemin Channel Hill et du chemin de la Pointe Magoon.